Jean Rottner, le président de la région Grand Est, était l’invité de la Meuse samedi en soirée. Il a assisté à la représentation nocturne de la 5e  édition de la Biennale équestre placée sous le signe de la Camargue. Quelles ont été ses impressions ? Il s’est livré à l’issue du spectacle.

Est-ce la première fois que vous assistez à un spectacle organisé par l’association Connaissance de la Meuse ?

Oui, c’est la première fois et je ne suis absolument pas déçu. C’était superbe. J’ai vu un spectacle équestre avec une finesse, une histoire. Il y avait aussi nos élèves d’un établissement public (N.D.L.R. le pôle équestre de l’EPL agro) qui ont donné un très joli spectacle sur Jeanne d’Arc. Il y a aussi la magnificence de ces très beaux chevaux de Camargue. Tout ceci a donné un spectacle vraiment en finesse.

Pourtant les Meusiens ont un peu l’impression d’être les parents pauvres de la région…

C’est un syndrome bien meusien. Je retrouve ça aussi en Haute-Marne. Je retrouve la même chose dans le Haut-Rhin chez moi. Dans mon cœur et dans ma tête, la Meuse figure bien comme étant un très beau département avec plein de qualités, plein d’initiatives, plein d’innovations, plein d’ambitions et plein de réalisations touristiques et d’attractivité, comme ce spectacle.

Photo ER /Jean-Noël PORTMANN

Spectacle Equestre au château de Thillombois (lire l’article Est Républicain du 19/09/2022)

Voir le reportage vidéo Est Républicain